HO, HELLO ! Les fêtes de fin d’année sont derrière nous et c’est l’occasion de revenir sur l’un des nombreux succès de 2016 en matière de décoration d’intérieur; la lampe décorative, autonome, pratique et tendance

Oui c’est un peu long comme nom d’objet, (et ça aurait pu l’être encore d’avantage), mais mon avis est que leur succès réside justement dans cette succession d’adjectifs accrocheurs.

On en voyait partout, même chez nous à La Réunion. Tantôt des modèles originaux et de qualité chez nos enseignes de distributeurs et de magasins bien connus. Tantôt des copies, (pas forcément moins jolies), chez d’autres enseignes non moins bien connues d’ailleurs).

Personnellement, l’année dernière, j’ai craqué pour trois modèles différents. Deux et demi devrais-je dire pour être plus précis. La deuxième étant une variante de la première.

Il y a un peu plus d’un an, j’étais tombé chez une amie sur la Edison The Petit de chez Fatboy. Modèle très connu et pas très nouveau mais très récemment démocratisée.

fatboy-edison-the-petit-sfeershot.jpg

 

Et puis avec le temps supplémentaire que mettent les tendances à arriver chez nous… (on en parlera dans un article spécial, très bientôt), je ne suis pas si en retard que cela.

J’ai décidé de m’en servir comme lampe de table sur la terrasse pour les repas du soir entre amis parce qu’elle est sobre, pas très encombrante et qu’elle a un petit côté outdoor, (pour ne pas dire un réel côté outdoor). Du coup pour être efficace, j’ai du en prendre deux parce que ma table est grande et que j’ai beaucoup d’amis. Ce qui m’est quand même revenu à 160€ en magasin, octroi de mer inclus 🙂 . On va dire que c’est un bel investissement mais le résultat est top.

Elles tiennent facilement 8 heures en position éclairage moyen. Pour une durée de charge d’environ deux heures, (pas tout à fait).

Pour l’utiliser afin de lire, je vous conseille l’éclairage fort et le réglage doux pour la fonction veilleuse ou lumière d’ambiance.

Le réglage s’effectuant à l’aide de la petite étiquette rouge en caoutchouc qui pend sous la partie abat-jour.

Inutile donc de l’enlever après déballage; ce n’est pas une étiquette de vente mais bien un interrupteur.

La seule chose que j’avais donc à reprocher à ce produit était son aspect éclairage d’extérieur trop important. Mais c’était sans compter sur la capacité des fabriquants à répondre aux attentes des clients et par là même à nous vendre des articles accessoires complémentaires.

J’ai donc fait l’acquisition de deux « Cappies », (21motifs d’abat-jour interchangeables), à 14€ l’unité.

fatboy-edison-the-petit-cooper-cappiesLes motifs sont vraiment fonction des goût de chacun et je ne les jugerai donc pas, (même si j’ai un avis)…

Voici celui que j’ai choisi pour mes deux lampes:

 

Je vous l’ai dit; c’est vraiment fonction des goûts de chacun donc ne me jugez pas, (même si vous pouvez avoir un avis).

Notez que cette lampe fait partie d’une famille plus large qui propose une taille moyenne et une grande taille à usage intérieur ou extérieur à brancher directement sur secteur.

Un peu plus tard dans l’année, chez le même fabriquant et le même distributeur à La Réunion; j’ai découvert une variante de ce modèle, au nom imprononçable: la Transloetje, (à vos souhaits).

fatboy-transloetje-colours.jpg

 

Au prix de 90€, il ne faut pas se tromper sur la couleur. Et n’hésitez pas à demander au vendeur la possibilité de l’allumer avant l’achat car en fonction du coloris choisi, la couleur peut-être assez différente une fois allumée.

Mais l’effet à la maison est garantie avec le côté outdoor en moins. L’autonomie et la durée de charge sont les mêmes et, avantage non négligeable, le chargeur est le même que la Edison The Petit.

Ces deux produits sont très vite devenus des bestsellers du segment et si vous craquez pour l’un de ces modèles, vous ne le regretterez pas. Mais vous prendrez certainement le petit risque de les retrouver très souvent ailleurs si vous sortez ou si vous êtes invités chez des amis.

Si c’est l’originalité que vous recherchez avec un design plus « nature » alors c’est le troisième modèle pour lequel j’ai craqué qui sera peut-être fait pour vous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La FollowMe de chez Marset.

Classée elle aussi dans la catégorie des lampes de table, elle trouvera néanmoins tout à fait sa place sur votre chevet, dans votre salon ou même en extérieur, (en Camping ou pour le Pique-Nique du soir sur la plage, si cher à nous, peuple réunionnais).

Avec cette fois un vrai look Indoor… (enfin)! Elle propose elle aussi 3 intensités d’éclairage, réglables cette fois-ci par un classique bouton sur sa base.

Chez moi elle procure une lumière douce et tamisée dans le salon.

« Petit plus » pratique, elle est enveloppée d’une grande anse pour la portée d’un endroit à un autre ou pour descendre à la cave !!!! La finition est d’une très grande qualité et je trouve  que son esthétique générale est quand à elle plus originale.

Carnet d’adresses 974:

Pour plus de renseignements envoyez-moi un message ou laissez-moi un commentaire.

Pour aller plus loin:

Vidéo Lampe FollowMe et d’autres…

 

Publicités
Posted by:David de NosIntérieurs.com

Passionné de Mobilier et Amoureux des Objets...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s